Le ras-le-bol fiscal

impotsSelon les résultats du sondage de l’Ifop du 29 septembre 2013, 26% des français ont annoncé envisager un vote sanction aux municipales de mars 2014 contre le gouvernement PS-EELV.

 
Cela vient confirmer ce que craint l’exécutif depuis quelques semaines : l’an prochain, beaucoup de Français iront voter pour sanctionner la politique de François Hollande & sa politique fiscale en particulier.
 
De quoi affoler certains candidats socialistes & EELV qui sont déjà sous le feu des critiques à l’image de Razzy Hammadi & de Dominique Voynet. 
 
En ce mois de septembre, le ras-le-bol fiscal s’est exprimé à plein. Les contribuables Montreuillois n’ont pas échappé au coup de bambou et à l’incompréhension. Le centre des impôts a été pris d’assaut. Les files d’attente au trésor public et au centre des impôts de Montreuil sont interminables. Des téléphones qui résonnent dans les bureaux à n’en plus finir et des boîtes mails qui débordent de réclamations, d’incompréhension et de colère des Montreuillois. Le ras-le-bol fiscal n’en finit plus en ce mois de septembre, avec l’arrivée des avis d’imposition 2013 sur les revenus 2012, suivie de la réception des taxes foncières & les impôts locaux il s’est exprimé à plein.
 
Gel du barème de l’impôt, plafonnement des demi-parts, des chevaux fiscaux pour les frais réels, coups de rabot sur les réductions et les crédits d’impôts… Cette année, la hausse a frappé de plein fouet de très nombreux contribuables Montreuillois.
 
Cette colère on la sent évidemment monter dans la ville. Le vrai problème, c’est qu’il y a une incompréhension totale et générale. Les citoyens Montreuillois ne comprennent plus !  Ah, le changement ! ce changement tant attendu par les Montreuillois ils l’ont décidé et voté le 6 mai 2012. Et ils guettent toujours sa mise en œuvre. Le député de Montreuil Razzy Hammadi (PS) soutenu par la maire Dominique Voynet (EELV) continue de voté les réformes du gouvernement…
 
Dès son arrivée au pouvoir, le gouvernement a préféré s’imposer avec une politique libéral et gestionnaire, à l’écoute des directives bruxello-berlinoises dans une Europe anti-sociale.
 
Au niveau local, la maire Dominique Voynet qui avait promis de ne pas augmenter les impôts locaux…dès 2010 les Montreuillois ont déchanté. Les impôts locaux ont flambé. Le changement ce n’est pas maintenant même à Montreuil !
 
Depuis le temps est passé…et le climat est devenu hostile. Le débat politique s’est radicalisé à droite. La crise sociale s’est amplifiée, à Montreuil, en France & en Europe. Plusieurs affaires ont sapé la démocratie. Beaucoup, chez nous, ont dit que les récents scandales autour du PS et de l’UMP, de DSK à Cahuzac en passant par Sarkozy et Tapie, ont fait la montée des extrêmes. C’est faux : ils n’ont pas fait la montée des extrêmes, mais bien la montée de l’extrême-droite.
 
Il n’empêche : face à cette radicalisation du débat politique à droite, la faute de l’exécutif, est d’avoir suivi cette dynamique en se recentrant. Pourquoi, au lieu de suivre ce rythme néfaste vers le centre –donc vers la droite-, ne pas avoir fait contrepoids sur la balance de l’échiquier politique ? Mais pourquoi ne penche-t-il pas plus à gauche ?

Le monde de la finance, celui que le chef de l’Etat avait désigné comme son « adversaire » lors de son célèbre discours électoral au Bourget, gouverne toujours…Et pendant ce temps, la gauche, la vraie, ses électeurs, les montreuillois qui ont donné leur voix à François Hollande & Razzy Hammadi continuent d’attendre. Et ils s’impatientent…

Nous lançons un appel pour la défense du pouvoir d’achat & pour une baisse des impôts pour les catégories populaires. 

 

Share
Ccm, Communiqués, Montreuil
J’ADHERE