Montreuil Tennis Club ne déclare pas forfait !

image

L’incendie du complexe Arthur Ashe, qui a eu lieu dans la nuit du 15 au 16 mars 2015, a rendu inutilisable une partie des équipements, dont 4 des 12 courts de tennis.

L’association Montreuil Tennis Club est, de fait, amputée d’une partie de ses possibilités d’accueil pour ses presque 1500 adhèrents.

Face aux travaux de réhabilitation du complexe, l’association demande la possibilité de pouvoir continuer son activité sur les terrains encore accessibles.

La réponse est tombée comme un couperet, sous la forme d’un courrier envoyé aux Montreuillois. La mairie refuse de partager les équipements à la hauteur des besoins de l’association, limitant l’usage des terrains à un minimum inacceptable.

Avec cette décision, c’est toute la vie de l’association qui est en danger. En effet, Montreuil Tennis Club donne en moyenne 30 cours par semaine grâce aux salariés et bénévoles qui la composent. C’est une association au rayonnement national qui forme aussi de futurs champions.
Entraver son activité, c’est lui donner un coup d’arrêt.

C’est mettre en danger des emplois et la pratique d’un sport par des adhérents dans des conditions confortables d’accessibilité. C’est rendre impossible l’entraînement de sportifs de haut niveau.

Le maire prend cette décision unilatérale sans concertation, ni avec les Montreuillois, ni avec l’association.

Nous, élus MVJC et Comité des Citoyens Montreuillois, refusons cette décision lourde de conséquences pour l’association, ses salariés et ses adhérents.

Nous demandons au maire de Montreuil de revenir sur sa décision et de reprendre le dialogue avec l’association pour trouver une solution permettant le maintien des activités du complexe.

Share
Communiqués, Montreuil
J’ADHERE