Ça balance pas mal à la mairie de Montreuil


― Acte 2 ―

Montreuil, le 12 septembre 2015.

Les agents communaux de Montreuil sont en grève ce lundi 14 septembre 2015. C’est le seul moyen qui leur reste pour tenter de dialoguer avec le maire Patrice Bessac et son adjoint au personnel Frédéric Molossi, car ces derniers refusent le dialogue social.

Prenant prétexte des baisses de dotations de l’Etat, qui représentent 2% du budget annuel de la ville, la majorité municipale PCF/PS/EELV a décidé de mettre fin à de nombreux contrats d’agents de service public. Elle a missionné un Comité « Emploi » (quelle ironie !) dirigé par le Directeur Général des Services pour décider de « qui part » et « qui reste », donc, qui va se retrouver sur le carreau et de quels services publics les Montreuillois devront se passer !

Dans une ville comme la nôtre, où le lien social a été tissé d’année en année, une poignée de personnes va arbitrer entre les animateurs des centres de loisirs, les agents des services techniques (garage, atelier, voirie…), ceux du logement, des services rendus à la personne… Et ce, sans concertation aucune avec les représentants des organisations syndicales, ni avec les agents contractuels concernés, alors même que plusieurs centaines de postes sont menacés.

Nous, le Comité des Citoyens Montreuillois et les élus Ma Ville J’y Crois, condamnons à la fois les décisions qui ont été prises et la méthode employée. Nous soutenons et soutiendrons le personnel dans ses revendications, tout particulièrement les agents dont les contrats seront arrêtés. Face aux conséquences désastreuses pour le quotidien de notre ville, nous appelons les Montreuillois à interpeller le maire et son adjoint au personnel pour que soit prise en compte la réalité des hommes et femmes qui travaillent pour Montreuil et qui la font vivre.

Nous serons aux côtés des grévistes et des Montreuillois, devant la mairie de Montreuil, le lundi 14 septembre 2015 à 10 h.

 

Share
Ccm, Montreuil
J’ADHERE